bateau cordages
Tourisme

Quels sont les différents cordages à bord d’un bateau?

Que ce soit pour un bateau à moteur ou à voilier, les cordages jouent des rôles très importants. En plus de maintenir la sécurité en mer, ils permettent également de manœuvrer les voiles. Voici les différents types de ce type de dispositif. 

Les drisses et les écoutes 

À bord d’un bateau, il existe plusieurs types de cordages, notamment les écoutes et les drisses pour hisser et affaler les voiles. Ils se déclinent en trois modèles. La drisse de grand-voile, généralement située à l’arrière du mât, permet de réduire la toile en prenant un ris. La drisse Spi (spinnaker), quant à elle, sert à établir la petite voile légère (spinnaker) à l’avant du bateau. Au moyen d’un enrouleur, la drisse de génois (la voile à l’avant du mât) est nécessaire pour hisser et enrouler la voile de l’avant du mât. Vous pouvez consulter le site internet Navistore pour trouver du matériel pour bateau: navistore.fr/21-drisse-ecoute-amarre-garcette 

Par ailleurs, grâce à une écoute de voile,  la tension au niveau du voilier va se régulariser. Tout comme les drisses, un bateau dispose de trois principales écoutes, dont l’écoute de grand-voile, de Spi et de génois. 

Les amarres ou les aussières 

Les amarres ou les aussières (haussières) sont des cordages garantissant la sécurité au mouillage, à l’accostage et à l’amarrage de votre bateau. Ils assurent le lien avec les infrastructures terrestres du port en attachant le bateau à un quai. De même, ils sont essentiels pour attacher votre navire à un appontement ou un duc-d’Albe. 

En outre, il existe également de petits cordages, des ferlettes et des garcettes. Ils sont utilisés pour optimiser la sécurité, les travaux et les conditions de vie à bord. 

Previous Post Next Post

You Might Also Like